débourser


débourser

débourser [ deburse ] v. tr. <conjug. : 1>
XIIIe; de dé- et bourse
Tirer de sa bourse, de son portefeuille, et par ext. de son avoir (une certaine somme). dépenser, payer, verser; fam. casquer, cracher, 1. lâcher. Obtenir une chose sans rien débourser, sans débourser un sou (cf. Sans bourse délier, gratis, à l'œil).

débourser verbe transitif Tirer une somme d'argent de sa caisse, de son portefeuille pour payer ; dépenser : Voyager sans rien débourser.débourser (citations) verbe transitif Robert Garnier La Ferté-Bernard 1545 ?-Le Mans 1590 Ce que je prise plus en si belle alliance, C'est qu'il ne faudra point débourser de finance. Bradamante débourser (synonymes) verbe transitif Tirer une somme d'argent de sa caisse, de son portefeuille...
Synonymes :
- casquer (populaire)
- décaisser
- dépenser
Contraires :

débourser
v. tr. Sortir (une certaine somme) de sa bourse, de sa caisse, pour payer. N'avoir rien à débourser.

⇒DÉBOURSER, verbe trans.
Tirer de sa bourse, et p. ext. de son avoir. Il la persuada gentiment de débourser l'argent, une misère, pour en finir (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 151) :
J'ai cent manuscrits de romans chez moi, et n'ai pas cent soixante mille francs dans ma caisse. (...) On ne fait donc pas fortune au métier d'imprimer des romans. (...) Là où vous risquez votre temps, je dois, moi, débourser deux mille francs.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 223.
Emploi abs. S'il déboursait davantage, il obtenait plus de travail d'un personnel mieux nourri (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 665).
Au fig. Ils parlent peu, n'ayant que peu d'idées à débourser (ABOUT, Grèce, 1854, p. 99).
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le subst. masc. déboursement « action de débourser ».
Prononc. et Orth. :[], (je) débourse []. Ds Ac. 1694 et 1718, s.v. desbourser; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié XIIIe s. trans. « sortir (l'argent de sa bourse) » desbourser l'argent des bourses (Dits Avocats, 44 ds T.-L.); XIIIe s. « dépenser » (Alexis, éd. Ch.-E. Stebbins, 352); 2. 1539 un desboursé, part. passé subst. (EST.). De bourse; préf. dé-; dés. -er. Fréq. abs. littér. :33.

débourser [debuʀse] v. tr.
ÉTYM. XIIIe; de 1. dé-, bourse, et suff. verbal.
Tirer de sa bourse, de son portefeuille, et, par ext., de son avoir (une somme d'argent). Dépenser; boursiller (vx), décaisser, payer, verser; et, fam., aligner, casquer, cracher, lâcher. || Obtenir une chose sans rien débourser, sans débourser un sou. → Sans bourse (1. Bourse) délier, gratis, à l'œil. — Absolt. || Faire qqch. sans débourser.
1 Car aux faveurs d'une belle il eut part
Sans débourser (…)
La Fontaine, Contes, « À femme avare galant escroc », II, 9.
2 Les soixante pistoles qu'il a déboursées pour moi.
Bossuet, Lettre, in Littré.
——————
déboursé, ée p. p. adj.
|| Argent déboursé.
N. m. plur. Débours, dépense, frais. || Faire le total de ses déboursés. || Rentrer dans ses déboursés.
CONTR. Empocher (fam.), encaisser, ramasser (fam.), rembourser, toucher.
DÉR. Débours, déboursement.

Encyclopédie Universelle. 2012.